Post Information:

object(WP_Post)#15417 (24) {
  ["ID"]=>
  int(16400)
  ["post_author"]=>
  string(1) "2"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2022-11-24 11:28:55"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2022-11-24 10:28:55"
  ["post_content"]=>
  string(6669) "

Nouveau projet de classe externalisée à l’Institut Médico Éducatif (IME) Godegrand de la Fondation ANAIS

Ces dernières années, différentes réformes de l’Éducation Nationale ont inscrit l’inclusion scolaire au cœur du travail pédagogique. Une des orientations soutenue ces dernières années par l’ARS et l’Éducation Nationale au niveau des IME vise à l’externalisation des unités d’enseignement (UEE) dans les établissements scolaires par un transfert des unités actuellement localisées dans les établissements et services médico-sociaux. À chaque fois que cela est profitable aux élèves, les élèves intègrent les unités d’enseignement implantées dans les établissements scolaires plutôt que dans les établissements médicaux-sociaux.

La classe à l’Institut : une approche collaborative

L’IME ANAIS Godegrand est rentré dans cette dynamique avec la création d’une unité d’enseignement externalisée dans un collège de Sées depuis un peu plus de 2 années. Nous souhaitions étendre ce type de dispositif au niveau élémentaire tout en se donnant le temps de construire un projet solide avec un réel travail de partenariat autour de nos représentations communes de ce concept d’inclusion.

Depuis plusieurs années, du fait des particularités des jeunes accompagnés et d’une volonté « d’individualiser », l’accompagnement pédagogique était proposé en prise en charge individuelle par les enseignantes. La première étape, au printemps 2021, a alors consisté à retravailler le projet pédagogique de l’établissement visant la création de groupes classe puis de dessiner les contours de la collaboration entre les équipes éducatives et les enseignantes pour mettre en œuvre des co-interventions. L’optimisation de l’éducation structurée, la construction de projets communs, le travail sur la posture d’élève ont été les premiers axes forts de cette collaboration.

Après plusieurs mois de fonctionnement, quelques ajustements et beaucoup d’engagement des professionnels, les groupes classe ont trouvé leur rythme.

L’inclusion avec des valeurs partagées

Cette première étape de franchie nous a amenés à lancer notre démarche « d’ouverture » et de recherche de partenaires en mai dernier. Privilégiant la proximité pour limiter l’impact des contraintes organisationnelles, nous avons évalué la faisabilité de mise en œuvre de ce projet avec l’école publique de secteur. Le manque d’espace disponibles dans cette école et la conduite d’un projet similaire avec un ITEP n’a pas permis d’approfondir notre démarche. Nous nous sommes alors orientés vers l’enseignement privé et avons été rapidement reçu par le directeur départemental et la Chargée de mission « inclusion » qui nous ont demandé de leur exposer notre projet. Un échange très constructif s’est opéré sur les enjeux du partenariat et les valeurs véhiculées autour de l’inclusion. Pour eux comme pour nous, toutes les entités de l’école sollicitée devront partager cette envie et rentrer dans cette dynamique. Il n’était pas question d’imaginer « d’être dedans » ou « d’être à côté », mais construire et travailler pour un « être ensemble ».

L’étape suivante a consisté à créer et définir les contours de ce partenariat, démarche portée par des professionnels de terrain de l’IME. En Juillet, plusieurs temps de travail et d’échanges ont été planifiés avec une visite de l’IME puis une présentation des particularités autistiques et des spécificités de notre accompagnement à l’équipe pédagogique de l’école.

Le 10 Novembre dernier, une présentation adaptée s’est déroulée devant l’ensemble des enfants de l’école afin de les sensibiliser au handicap et pouvoir amorcer avec leurs enseignants le « vivre ensemble ».

En début de soirée, la même démarche a été menée avec les parents d’élèves, temps sur lequel nous avions convié la maman d’un jeune anciennement suivi par le SESSAD Autisme pour un partage d’expérience.

Tous les échos reçus de ces différents temps sont positifs. Les valeurs partagées et la volonté affirmée des différents partenaires nous amènent aujourd’hui à projeter plus concrètement le démarrage de l’Unité d’Enseignement Externalisée qui se fera en concertation et avec l’accord de l’ARS et de l’éducation nationale sous couvert d’une convention.


" ["post_title"]=> string(30) "Projet de classe externalisée" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(29) "projet-de-classe-externalisee" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2022-11-24 11:40:17" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2022-11-24 10:40:17" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(40) "https://www.fondation-anais.org/?p=16400" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Post Taxonomies:

array(5) {
  [0]=>
  string(8) "category"
  [1]=>
  string(8) "post_tag"
  [2]=>
  string(11) "post_format"
  [3]=>
  string(8) "language"
  [4]=>
  string(17) "post_translations"
}

Terms for Taxonomy category:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15668 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(200)
    ["name"]=>
    string(15) "Fondation ANAIS"
    ["slug"]=>
    string(16) "fondation-anais2"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(200)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "category"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(261)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_tag:

array(7) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15656 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(636)
    ["name"]=>
    string(5) "ANAIS"
    ["slug"]=>
    string(5) "anais"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(636)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(102)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [1]=>
  object(WP_Term)#15657 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1118)
    ["name"]=>
    string(6) "classe"
    ["slug"]=>
    string(6) "classe"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1118)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [2]=>
  object(WP_Term)#15658 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1116)
    ["name"]=>
    string(6) "école"
    ["slug"]=>
    string(5) "ecole"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1116)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [3]=>
  object(WP_Term)#15659 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1020)
    ["name"]=>
    string(6) "enfant"
    ["slug"]=>
    string(6) "enfant"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1020)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(2)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [4]=>
  object(WP_Term)#15660 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(620)
    ["name"]=>
    string(8) "handicap"
    ["slug"]=>
    string(8) "handicap"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(620)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(116)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [5]=>
  object(WP_Term)#15661 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(711)
    ["name"]=>
    string(3) "IME"
    ["slug"]=>
    string(3) "ime"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(711)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(10)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [6]=>
  object(WP_Term)#15654 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(651)
    ["name"]=>
    string(9) "inclusion"
    ["slug"]=>
    string(9) "inclusion"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(651)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(84)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_format:

array(0) {
}

Terms for Taxonomy language:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15658 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2)
    ["name"]=>
    string(9) "Français"
    ["slug"]=>
    string(2) "fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "language"
    ["description"]=>
    string(68) "a:3:{s:6:"locale";s:5:"fr_FR";s:3:"rtl";i:0;s:9:"flag_code";s:0:"";}"
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(4603)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_translations:

array(0) {
}

Projet de classe externalisée

23/09/2022

Nouveau projet de classe externalisée à l’Institut Médico Éducatif (IME) Godegrand de la Fondation ANAIS

Ces dernières années, différentes réformes de l’Éducation Nationale ont inscrit l’inclusion scolaire au cœur du travail pédagogique. Une des orientations soutenue ces dernières années par l’ARS et l’Éducation Nationale au niveau des IME vise à l’externalisation des unités d’enseignement (UEE) dans les établissements scolaires par un transfert des unités actuellement localisées dans les établissements et services médico-sociaux. À chaque fois que cela est profitable aux élèves, les élèves intègrent les unités d’enseignement implantées dans les établissements scolaires plutôt que dans les établissements médicaux-sociaux.

La classe à l’Institut : une approche collaborative

L’IME ANAIS Godegrand est rentré dans cette dynamique avec la création d’une unité d’enseignement externalisée dans un collège de Sées depuis un peu plus de 2 années. Nous souhaitions étendre ce type de dispositif au niveau élémentaire tout en se donnant le temps de construire un projet solide avec un réel travail de partenariat autour de nos représentations communes de ce concept d’inclusion.

Depuis plusieurs années, du fait des particularités des jeunes accompagnés et d’une volonté « d’individualiser », l’accompagnement pédagogique était proposé en prise en charge individuelle par les enseignantes. La première étape, au printemps 2021, a alors consisté à retravailler le projet pédagogique de l’établissement visant la création de groupes classe puis de dessiner les contours de la collaboration entre les équipes éducatives et les enseignantes pour mettre en œuvre des co-interventions. L’optimisation de l’éducation structurée, la construction de projets communs, le travail sur la posture d’élève ont été les premiers axes forts de cette collaboration.

Après plusieurs mois de fonctionnement, quelques ajustements et beaucoup d’engagement des professionnels, les groupes classe ont trouvé leur rythme.

L’inclusion avec des valeurs partagées

Cette première étape de franchie nous a amenés à lancer notre démarche « d’ouverture » et de recherche de partenaires en mai dernier. Privilégiant la proximité pour limiter l’impact des contraintes organisationnelles, nous avons évalué la faisabilité de mise en œuvre de ce projet avec l’école publique de secteur. Le manque d’espace disponibles dans cette école et la conduite d’un projet similaire avec un ITEP n’a pas permis d’approfondir notre démarche. Nous nous sommes alors orientés vers l’enseignement privé et avons été rapidement reçu par le directeur départemental et la Chargée de mission « inclusion » qui nous ont demandé de leur exposer notre projet. Un échange très constructif s’est opéré sur les enjeux du partenariat et les valeurs véhiculées autour de l’inclusion. Pour eux comme pour nous, toutes les entités de l’école sollicitée devront partager cette envie et rentrer dans cette dynamique. Il n’était pas question d’imaginer « d’être dedans » ou « d’être à côté », mais construire et travailler pour un « être ensemble ».

L’étape suivante a consisté à créer et définir les contours de ce partenariat, démarche portée par des professionnels de terrain de l’IME. En Juillet, plusieurs temps de travail et d’échanges ont été planifiés avec une visite de l’IME puis une présentation des particularités autistiques et des spécificités de notre accompagnement à l’équipe pédagogique de l’école.

Le 10 Novembre dernier, une présentation adaptée s’est déroulée devant l’ensemble des enfants de l’école afin de les sensibiliser au handicap et pouvoir amorcer avec leurs enseignants le « vivre ensemble ».

En début de soirée, la même démarche a été menée avec les parents d’élèves, temps sur lequel nous avions convié la maman d’un jeune anciennement suivi par le SESSAD Autisme pour un partage d’expérience.

Tous les échos reçus de ces différents temps sont positifs. Les valeurs partagées et la volonté affirmée des différents partenaires nous amènent aujourd’hui à projeter plus concrètement le démarrage de l’Unité d’Enseignement Externalisée qui se fera en concertation et avec l’accord de l’ARS et de l’éducation nationale sous couvert d’une convention.


L'ÉTABLISSEMENT