Index de l’égalité professionnelle femmes hommes de la Fondation ANAIS

09/02/2022

La Fondation ANAIS est tenue, en tant qu’entité de plus de 1000 salariés, de publier sur son site internet son index de l’égalité professionnelle femmes hommes.


La Fondation ANAIS est particulièrement vigilante au respect des conditions de travail de l’ensemble de ses collaboratrices et collaborateurs. Il est ainsi veillé à ce que les normes édictées par la convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966 soient appliquées de manière rigoureuse afin qu’aucune différence ne soit faite tant au niveau du recrutement qu’au niveau de la rémunération de chacune et de chacun.

Seules les compétences et qualifications guident les choix des professionnels qui sont recrutés au sein de la Fondation ANAIS, à tous les niveaux de recrutement.

Ainsi, au 01/02/2022, la Fondation ANAIS compte 71,5 % de collaboratrices en CDI.

65,5 % des cadres de la Fondation ANAIS, sont des femmes.

Le comité de direction de la Fondation ANAIS compte par ailleurs 50 % de femmes.

Enfin, la négociation d’un accord portant sur l’égalité professionnelle Femmes-Hommes a débuté en 2021 et devrait aboutir en 2022 à la signature de cet accord.

L'index de l'égalité professionnelle femmes hommes, sur 100 points, se calcule à partir de 5 indicateurs :

  • L’écart de rémunération femmes-hommes,
  • L’écart de répartition des augmentations individuelles,
  • L’écart de répartition des promotions,
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations.

En cas d’Index inférieur à 75/100, l’entreprise doit mettre en place des mesures correctives.



Voici les éléments évalués pour la Fondation ANAIS :

  • Indicateur relatif à l’écart de rémunération : 39/40
  • Indicateur relatif à l’écart de taux d’augmentations individuelles (hors promotions) : 20/20
  • Indicateur relatif à l’écart de taux de promotions : Non calculable
  • Indicateur relatif au % de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congé maternité : 15/15
  • Indicateur relatif au nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations : 5/10

Soit un total des indicateurs calculables de 79/85 et par conséquent un index à 93/100.