Post Information:

object(WP_Post)#15355 (24) {
  ["ID"]=>
  int(13044)
  ["post_author"]=>
  string(1) "2"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2021-04-02 09:28:16"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2021-04-02 07:28:16"
  ["post_content"]=>
  string(9583) "




Le FAM, un dispositif d’inclusion… vers un avenir égalitaire

Le Foyer d’Accueil Médicalisé ANAIS, situé à Argentan, accompagne 26 adultes avec Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) présentant une déficience intellectuelle associée, d’un âge moyen de 30 ans. Un FAM accueille des personnes nécessitant des soins constants. Pour répondre aux besoins et attentes de chaque individu, le projet d’établissement s’articule autour de missions éducatives, thérapeutiques et de soins.

Les personnes avec TSA perçoivent le monde d’une façon différente du fait de la nature de leur trouble affectant leur développement. Cela peut se traduire par des problèmes de communication (langage, compréhension, contact visuel), des altérations des interactions sociales (perception et compréhension des émotions, relations sociales), des troubles du comportement (gestes stéréotypés, intérêts et activités spécifiques et restreints, routines), ainsi que des réactions sensorielles inhabituelles (hypo ou hyper sensorialité au monde qui l’entoure). Pourtant, leur potentiel peut être développé et leurs capacités mises en valeur avec des stratégies éducatives adéquates s’inspirant principalement des méthodes comportementalistes et des préceptes de l’éducation structurée, comme le recommande la Haute Autorité de Santé.

En ce sens, l’établissement ANAIS d'Argentan propose des prestations socio-éducatives nombreuses et variées dont les objectifs sont le maintien et/ou le développement des acquis, ainsi que l’inclusion sociale par diverses activités extérieures, à l’image des manifestations culturelles et sportives de la commune, auxquelles participent les résidents. L’ouverture vers l’extérieur et ce partage avec les habitants s’inscrivent pleinement dans l’esprit de la loi du 11 février 2005 dans une logique « d’inclusion accompagnée ». De même, les expériences inclusives participent aussi à faire évoluer les représentations. Il n’est pas chose aisée d’accepter une particularité qui parfois n’est pas bien comprise. En multipliant les opportunités inclusives, nous souhaitons agir conjointement sur l’environnement en menant des actions de sensibilisation sur les besoins et les savoir-faire des personnes que nous accompagnons. Pour les résidents, outre l’apprentissage des codes interactionnels, cela participe à développer leur estime de soi et leur confiance.

L’expérience de l’inclusion individuelle via la médiation sportive dans la communauté

Plusieurs activités organisées vers l’extérieur sont proposées régulièrement aux résidents. L’objectif est de favoriser l’inclusion, de maintenir un lien social et de donner lieu à une évolution dans un contexte différent de celui de la structure d'accueil.

Encadrées par l’éducateur sportif, les activités sportives construites avec divers partenaires permettent aux résidents de se découvrir de nouvelles compétences et de nouveaux centres d’intérêts. En fonction des compétences de chacun, la pratique de l’exercice s’inscrit tour à tour dans une démarche de détente (corporelle et d’esprit), d’apprentissage et de socialisation.

Aujourd’hui, 4 résidents pratiquent en individuel un sport en club ou au sein d’une association sportive. Sont proposées : l’activité BMX en club, les séances « Aéro-danse » dans la salle de sport « FIT COACH61 », les séances « Aqua jogging » avec le Centre Aquatique d’Argentan et enfin la section « pétanque » de l’ASPTT d’Argentan. Nos sportifs s’intègrent facilement et s’investissent passionnément grâce à des activités adaptées en fonction de leur envies et besoins. Investissement qui se ressent dans les divers témoignages reçus par nos partenaires qui traduisent la réciprocité des apports de ces moments partagés.

Club BMX :

Philippe LEBON (Président du club)
« Liviu fait partie du groupe, il n’y a pas d’intérêt porté plus qu’à un autre »
« Un peu de curiosité de la part des familles au départ puis cela est devenu normal »
« Les plus jeunes ont bien intégré Liviu »
« Valorisation des entraineurs de l’avoir dans le groupe »
Erwan (entraineur BMX) : « Liviu est très bien intégré, les séances se déroulent toujours bien »
Isabelle (membre du bureau) : « certaine retenue au départ, peur pour la sécurité de Liviu, puis cette peur a disparu au fil des séances »
Équipe Saphir au FAM (Liviu) : « C’est lui que nous rappelle qu’il a BMX », « C’est son moment à lui ».



Fit’Coach61 :

Claire Emilie, la responsable de la salle de sport, est toujours intéressée pour inclure des résidents dans des cours collectifs. Elle nous propose des séances individualisées et du coaching. Elle se rend disponible pour nous accueillir.

Equipe Rubis au FAM (Claire) : « Elle adore », « Elle réclame tout le temps cette activité ».

Aqua jogging :

À notre retour aux séances d’aqua jogging, les autres participants étaient contents de revoir Maxime : « C’est bien que vous puissiez revenir, ça permet de sortir du cadre du Foyer et on voit qu’il est content de venir ».

L’équipe Ambre du FAM (pour Maxime) : « On le sent détendu au retour des séances ».

ASPTT Argentan :

Les séances à la section pétanque sont plus récentes, le président est ouvert à l’inclusion et fait au mieux pour adapter les exercices.
« Il faut que les autres participants apprennent à connaître Alexis pour l’intégrer au fil du temps »

Une démarche qui s’inscrit sur tous les plans … Bien être … Affirmation de soi … Progrès ...

L’ensemble des professionnels s’entendent pour dire que le résident s’épanouit pleinement, et profite de l’instant présent. Cette ouverture vers l’extérieur se fait ressentir sur sa façon d’être au sein de la collectivité.

Toutes les stratégies de compensation pour réduire et surmonter les incapacités fonctionnelles des résidents, laissent place à une confiance en soi plus importante et une possibilité d’interaction plus active. Le résident se permet plus de choses et « ose faire ».

Les familles nous soutiennent dans cette démarche et accueillent avec enthousiasme toutes propositions qui prônent le bien être, l’interaction et la partage avec leurs enfants.

Une réelle progression se manifeste doucement, elle prend racine. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux partenaires afin de développer ce travail entamé via les pratiques sportives, pour prospérer dans cette optique d’inclusion sociale et de compréhension des codes interactionnels, pour répondre aux besoins de nos résidents. Ce travail profite à l’autonomie, aux habilités sociales et à la conscience de soi. Il s’agit bien là, pour partie, des conditions de la citoyenneté.

" ["post_title"]=> string(53) "L’inclusion par le sport dans les clubs argentanais" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(49) "inclusion-par-le-sport-dans-les-clubs-argentanais" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2021-04-08 12:08:59" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2021-04-08 10:08:59" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(40) "https://www.fondation-anais.org/?p=13044" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Post Taxonomies:

array(5) {
  [0]=>
  string(8) "category"
  [1]=>
  string(8) "post_tag"
  [2]=>
  string(11) "post_format"
  [3]=>
  string(8) "language"
  [4]=>
  string(17) "post_translations"
}

Terms for Taxonomy category:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15582 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(200)
    ["name"]=>
    string(15) "Fondation ANAIS"
    ["slug"]=>
    string(16) "fondation-anais2"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(200)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "category"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(270)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_tag:

array(0) {
}

Terms for Taxonomy post_format:

array(0) {
}

Terms for Taxonomy language:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15580 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2)
    ["name"]=>
    string(9) "Français"
    ["slug"]=>
    string(2) "fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "language"
    ["description"]=>
    string(68) "a:3:{s:6:"locale";s:5:"fr_FR";s:3:"rtl";i:0;s:9:"flag_code";s:0:"";}"
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(4806)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_translations:

array(0) {
}

L’inclusion par le sport dans les clubs argentanais

08/04/2021

Participation sociale et changement de regards dans la cité…

Le FAM, un dispositif d’inclusion… vers un avenir égalitaire

Le Foyer d’Accueil Médicalisé ANAIS, situé à Argentan, accompagne 26 adultes avec Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) présentant une déficience intellectuelle associée, d’un âge moyen de 30 ans. Un FAM accueille des personnes nécessitant des soins constants. Pour répondre aux besoins et attentes de chaque individu, le projet d’établissement s’articule autour de missions éducatives, thérapeutiques et de soins.

Les personnes avec TSA perçoivent le monde d’une façon différente du fait de la nature de leur trouble affectant leur développement. Cela peut se traduire par des problèmes de communication (langage, compréhension, contact visuel), des altérations des interactions sociales (perception et compréhension des émotions, relations sociales), des troubles du comportement (gestes stéréotypés, intérêts et activités spécifiques et restreints, routines), ainsi que des réactions sensorielles inhabituelles (hypo ou hyper sensorialité au monde qui l’entoure). Pourtant, leur potentiel peut être développé et leurs capacités mises en valeur avec des stratégies éducatives adéquates s’inspirant principalement des méthodes comportementalistes et des préceptes de l’éducation structurée, comme le recommande la Haute Autorité de Santé.

En ce sens, l’établissement ANAIS d'Argentan propose des prestations socio-éducatives nombreuses et variées dont les objectifs sont le maintien et/ou le développement des acquis, ainsi que l’inclusion sociale par diverses activités extérieures, à l’image des manifestations culturelles et sportives de la commune, auxquelles participent les résidents. L’ouverture vers l’extérieur et ce partage avec les habitants s’inscrivent pleinement dans l’esprit de la loi du 11 février 2005 dans une logique « d’inclusion accompagnée ». De même, les expériences inclusives participent aussi à faire évoluer les représentations. Il n’est pas chose aisée d’accepter une particularité qui parfois n’est pas bien comprise. En multipliant les opportunités inclusives, nous souhaitons agir conjointement sur l’environnement en menant des actions de sensibilisation sur les besoins et les savoir-faire des personnes que nous accompagnons. Pour les résidents, outre l’apprentissage des codes interactionnels, cela participe à développer leur estime de soi et leur confiance.

L’expérience de l’inclusion individuelle via la médiation sportive dans la communauté

Plusieurs activités organisées vers l’extérieur sont proposées régulièrement aux résidents. L’objectif est de favoriser l’inclusion, de maintenir un lien social et de donner lieu à une évolution dans un contexte différent de celui de la structure d'accueil.

Encadrées par l’éducateur sportif, les activités sportives construites avec divers partenaires permettent aux résidents de se découvrir de nouvelles compétences et de nouveaux centres d’intérêts. En fonction des compétences de chacun, la pratique de l’exercice s’inscrit tour à tour dans une démarche de détente (corporelle et d’esprit), d’apprentissage et de socialisation.

Aujourd’hui, 4 résidents pratiquent en individuel un sport en club ou au sein d’une association sportive. Sont proposées : l’activité BMX en club, les séances « Aéro-danse » dans la salle de sport « FIT COACH61 », les séances « Aqua jogging » avec le Centre Aquatique d’Argentan et enfin la section « pétanque » de l’ASPTT d’Argentan. Nos sportifs s’intègrent facilement et s’investissent passionnément grâce à des activités adaptées en fonction de leur envies et besoins. Investissement qui se ressent dans les divers témoignages reçus par nos partenaires qui traduisent la réciprocité des apports de ces moments partagés.

Club BMX :

Philippe LEBON (Président du club)
« Liviu fait partie du groupe, il n’y a pas d’intérêt porté plus qu’à un autre »
« Un peu de curiosité de la part des familles au départ puis cela est devenu normal »
« Les plus jeunes ont bien intégré Liviu »
« Valorisation des entraineurs de l’avoir dans le groupe »
Erwan (entraineur BMX) : « Liviu est très bien intégré, les séances se déroulent toujours bien »
Isabelle (membre du bureau) : « certaine retenue au départ, peur pour la sécurité de Liviu, puis cette peur a disparu au fil des séances »
Équipe Saphir au FAM (Liviu) : « C’est lui que nous rappelle qu’il a BMX », « C’est son moment à lui ».



Fit’Coach61 :

Claire Emilie, la responsable de la salle de sport, est toujours intéressée pour inclure des résidents dans des cours collectifs. Elle nous propose des séances individualisées et du coaching. Elle se rend disponible pour nous accueillir.

Equipe Rubis au FAM (Claire) : « Elle adore », « Elle réclame tout le temps cette activité ».

Aqua jogging :

À notre retour aux séances d’aqua jogging, les autres participants étaient contents de revoir Maxime : « C’est bien que vous puissiez revenir, ça permet de sortir du cadre du Foyer et on voit qu’il est content de venir ».

L’équipe Ambre du FAM (pour Maxime) : « On le sent détendu au retour des séances ».

ASPTT Argentan :

Les séances à la section pétanque sont plus récentes, le président est ouvert à l’inclusion et fait au mieux pour adapter les exercices.
« Il faut que les autres participants apprennent à connaître Alexis pour l’intégrer au fil du temps »

Une démarche qui s’inscrit sur tous les plans … Bien être … Affirmation de soi … Progrès ...

L’ensemble des professionnels s’entendent pour dire que le résident s’épanouit pleinement, et profite de l’instant présent. Cette ouverture vers l’extérieur se fait ressentir sur sa façon d’être au sein de la collectivité.

Toutes les stratégies de compensation pour réduire et surmonter les incapacités fonctionnelles des résidents, laissent place à une confiance en soi plus importante et une possibilité d’interaction plus active. Le résident se permet plus de choses et « ose faire ».

Les familles nous soutiennent dans cette démarche et accueillent avec enthousiasme toutes propositions qui prônent le bien être, l’interaction et la partage avec leurs enfants.

Une réelle progression se manifeste doucement, elle prend racine. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux partenaires afin de développer ce travail entamé via les pratiques sportives, pour prospérer dans cette optique d’inclusion sociale et de compréhension des codes interactionnels, pour répondre aux besoins de nos résidents. Ce travail profite à l’autonomie, aux habilités sociales et à la conscience de soi. Il s’agit bien là, pour partie, des conditions de la citoyenneté.

L'ÉTABLISSEMENT