CORONAVIRUS : Gestion des cas – On vous dit tout

27/05/2020

La crise sanitaire que traverse la France aujourd’hui bouleverse la vie des personnes en situation de handicap ou de dépendance et de leurs familles. Elle oblige les professionnels à adapter leurs méthodes de travail au sein des établissements et services médico-sociaux.

Les accompagnants et les accompagnés de la Fondation ANAIS se mobilisent et contribuent à la préservation de la santé des personnes accueillies et à la poursuite leur parcours de vie et de soin, sans rupture.

1- Mesures générales Covid-19

Depuis le début de la crise, les établissements de la Fondation ANAIS ont mis en place toutes les mesures barrières, sanitaires et la distanciation sociale adaptées à la situation, au sens des recommandations nationales.

S’agissant de la vie des établissements, des décisions préventives ont été mises en place très rapidement :

  • Suspension des activités et animations collectives,
  • Limitation voire interdiction des visites,
  • Confinement des résidents au sein des structures,
  • Réorganisation des équipes de professionnels pour des accompagnements individuels et assurer le suivi des personnes retournées à leur domicile,
  • Désinfection des parties communes,
  • Mise en place de sas de réception des fournisseurs et prestataires.

Par ailleurs, les professionnels disposent des équipements nécessaires pour assurer la protection des personnes :

  • Gel hydroalcoolique,
  • Masques chirurgicaux,
  • Masques FFP2 prioritairement pour les personnels soignants des EHPAD,
  • Blouses, surblouses,
  • Lunettes, masques visières…

2 - Mesures particulières Covid-19

Malgré toutes ces précautions et le respect strict des différentes consignes, nous constatons des cas avérés de Covid-19 au sein de structures identifiées pour lesquelles nous avons été amenés à adapter nos organisations afin d’assurer le bien-être et la sécurité de tous.

Mesures en cas de résident porteur du Covid-19

> Mesures prises pour le résident malade 

  • Confinement en chambre individuelle ou dans une zone dédiée si cela est possible,
  • Prise des repas en chambre,
  • Utilisation de matériel à usage unique ou dédié au résident (thermomètre, bassin avec protection à usage unique, etc.),
  • Hygiène des mains (gel hydroalcoolique) et masque chirurgical avant d’entrer dans la chambre (lunettes si besoin),
  • Utilisation d’un tablier plastique ou d’une surblouse à usage unique pour tout soin de contact (change, toilette, etc.),
  • Utilisation de gants à usage unique pour les soins à risque de contact (sang, urines, selles etc.).
  • Port du masque par les soignants et le résident lors des soins,
  • Aération régulière de la chambre et désinfection de l’espace confiné du résident.

> Mesures prises pour les autres résidents

  • Confinement en chambre individuelle,
  • Accompagnement des résidents en appliquant les « gestes barrières » et le port d’un masque chirurgical par le professionnel dès l’entrée dans la chambre,
  • Surveillance de la température et des éventuels symptômes propres au Covid-19.

> Mesures prises pour les professionnels 

  • Port du masque chirurgical toute la journée,
  • Application stricte des « mesures barrières » :

- pas d’allers-retours dans l’établissement, surveillance lors de l’entrée dans l’établissement (absence de symptômes, hygiène des mains),

- lavage des mains lors de tout contact avec un résident,

- utilisation de gants en cas de risque de contact avec des liquides biologiques, peau lésée, muqueuses,

- lors des pauses et des repas : respect de la distanciation sociale, respect des mesures d’hygiène,

- lors des réunions et des échanges entre professionnels : réduction du nombre de réunions au strict nécessaire, nombre de personnes limité, respect de la distanciation sociale,

  • Surveillance de la température du professionnel,
  • Identification précoce de tout symptôme propre au Covid-19.

Mesures prises en cas de professionnel suspecté porteur du Covid-19

  • Confinement immédiat à domicile (pour une durée de 7 jours minimum et 14 jours de rigueur en fonction des symptômes), suivi médical voire hospitalisation,
  • Surveillance accrue de tous les résidents et professionnels sur la structure et contrôle de la température et des éventuels symptômes du Covid-19.

__________________________________________________________

La Fondation ANAIS souhaite faire preuve de la plus grande transparence quant aux mesures appliquées mais également quant au nombre de personnes porteuses du Covid-19 au sein de ses structures. À la date du 20 mai 2020, 7 résidents et 9 salariés se sont avérés porteurs du Covid-19 :

  • FV ANAIS de Jouy-le-Moutier (95) : 7 résidents et 4 salariés
  • FAM ANAIS de Jouy-le-Moutier (95) : 1 salarié
  • MAS ANAIS de Jouy-le-Moutier (95) : 2 salariés
  • FV ANAIS de Cergy-le-Haut (95) : 1 salarié
  • ESAT ANAIS de Paris (75) : 1 salarié.

Malgré l’attention particulière portée aux personnes accueillies par des personnels soignants consciencieux et très investis dans leur mission, 3 résidents de l’EHPAD de la Chapelle-Gaugain porteurs du Covid-19 sont décédés les 4, 6 et 9 avril. Nous adressons nos plus sincères condoléances à leurs familles.

Pour des informations plus détaillées sur la situation particulière des établissements, nous vous invitons à prendre contact avec vos interlocuteurs habituels ou à vous rendre sur les pages privées dédiées de notre site qui ont été créées pour certaines des structures.

Soyez assurés que tous les professionnels de nos établissements, en dépit de contraintes élevées, ne comptent pas leur temps ni leur énergie afin que votre proche soit le mieux accompagné possible pendant cette période inattendue et exceptionnelle.

La Fondation ANAIS est là, présente à vos côtés, et assume avec responsabilité et gravité ses missions au quotidien.