Post Information:

object(WP_Post)#15355 (24) {
  ["ID"]=>
  int(16135)
  ["post_author"]=>
  string(1) "2"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2022-10-14 21:58:57"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2022-10-14 19:58:57"
  ["post_content"]=>
  string(5899) "

Le SAVS ANAIS de l’Orne participe depuis octobre 2021 aux côtés d’autres services de la Fondation ANAIS (SAVS ANAIS le Mans Nord, FHE ANAIS de Saint Ouen l’Aumône) à la formation certifiante «Assistant.e. aux projets et parcours de vie». Formation devant mener à la mise en place d’un nouveau métier et d’un nouveau dispositif au service de toute personne en situation du handicap et ce, sans le préalable d’une notification MDPH.

Ce nouveau métier a pour ambition de soutenir les personnes dans la réflexion, l’expression, la définition et la mise en œuvre de leurs projets et ce, quels que soient leurs natures et leur état d’avancement.

L’APPV ne se situe dans une approche éducative (l’APPV n’a pas pour but premier de développer les compétences et capacités de la personne), ni celle de la protection des personnes et encore moins celle de l’expertise. Il n’est pas non plus un coordinateur de parcours. En effet, le rôle principal dans ce dispositif, à savoir celui de Maitre d’ouvrage, appartient à la personne. Le professionnel APPV est quant à lui un assistant à la maitrise d’ouvrage et met en cela, à disposition de la personne ses compétences en terme de démarche projet. Il aide ainsi la personne à cheminer à chaque étape de son projet et l’encourage dans la recherche puis la mobilisation de ses ressources et de celles de son territoire. Le but étant que la personne puisse avoir connaissance de ses droits et des ressources existantes, issus du droit commun ou du droit spécialisé. Et ce en fonction du choix que la personne aura exprimée.

Ce nouveau métier s’appuie donc sur des principes fondateurs tels que l’autodétermination avec pour objectif de favoriser l’expression par la personne elle-même de son projet et de ses demandes, puis de sa prise de décisions éclairées. Le développement du pouvoir d’agir guide également l’APPV en ce sens, que c’est à la personne de réaliser par elle-même les démarches depuis le début de son projet jusqu’à sa concrétisation voire son abandon. L’APPV se situe donc aux cotés de la personne et n’est pas appelé à faire à la place de. Il peut par contre la soutenir en l’aidant à présenter ses demandes, à se repérer dans les démarches, à les coordonner, à trouver et utiliser les bons outils pour mener son projet, etc.

La formation certifiante est le fruit d’une collaboration entre Nexem et le CNAM de Paris. Le SAVS ANAIS de l’Orne a ainsi permis à l’une de ses professionnelles d’y participer à raison de 3 jours par mois et de réaliser un stage en immersion dans des structures APPV (cette formation a débuté en octobre 2021 et devrait aboutir cette année par la certification).

TÉMOIGNAGE D’ÉMILIE CORVE, éducatrice au SAVS ANAIS de L’Orne.

« La formation d’APPV a été riche et m’a demandé un investissement tant professionnel que personnel. Cette approche prend en compte la personne dans son entièreté, en tant que sujet de droit avec ces potentialités et ses singularités. Et dans un même temps, elle permet de soutenir les projets des personnes dans un cheminement vers un plus grand pouvoir d’agir. L’APPV permet aux personnes de faire des choix, en mesurant les risques et en les conscientisant. Mais aussi de soutenir les personnes dans l’expression de ces choix, aux différents acteurs qui co-portent le projet, au travers la création de supports adaptés. Dans ma pratique au sein du SAVS, je perçois davantage les potentialités de chaque personne et m’appuie dessus lors des échanges avec les partenaires. Je prends plus en compte les ressources du territoire et accompagne la personne à les découvrir pour qu’elle puisse les mobiliser, dans un travail vers l’accès à l’autonomie. Je tente avec elle de construire un possible, en fonction des projets, des leviers possibles et des freins identifiés. La formation d’APPV, m’a permis de mettre du sens sur mes propres actions. Mais aussi d’interroger les valeurs et les principes que je souhaite continuer de véhiculer dans ma pratique ainsi que dans la création d’un dispositif sur le département de l’ORNE. »

" ["post_title"]=> string(4) "APPV" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(4) "appv" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2022-10-14 22:12:44" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2022-10-14 20:12:44" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(40) "https://www.fondation-anais.org/?p=16135" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Post Taxonomies:

array(5) {
  [0]=>
  string(8) "category"
  [1]=>
  string(8) "post_tag"
  [2]=>
  string(11) "post_format"
  [3]=>
  string(8) "language"
  [4]=>
  string(17) "post_translations"
}

Terms for Taxonomy category:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15617 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(200)
    ["name"]=>
    string(15) "Fondation ANAIS"
    ["slug"]=>
    string(16) "fondation-anais2"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(200)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "category"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(275)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_tag:

array(11) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15597 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(636)
    ["name"]=>
    string(5) "ANAIS"
    ["slug"]=>
    string(5) "anais"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(636)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(102)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [1]=>
  object(WP_Term)#15598 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1058)
    ["name"]=>
    string(4) "appv"
    ["slug"]=>
    string(4) "appv"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1058)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [2]=>
  object(WP_Term)#15599 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(650)
    ["name"]=>
    string(18) "autodétermination"
    ["slug"]=>
    string(17) "autodetermination"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(650)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(4)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [3]=>
  object(WP_Term)#15600 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1056)
    ["name"]=>
    string(6) "droits"
    ["slug"]=>
    string(6) "droits"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1056)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [4]=>
  object(WP_Term)#15601 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(777)
    ["name"]=>
    string(15) "établissements"
    ["slug"]=>
    string(14) "etablissements"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(777)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(53)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [5]=>
  object(WP_Term)#15602 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(622)
    ["name"]=>
    string(9) "Fondation"
    ["slug"]=>
    string(9) "fondation"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(622)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(85)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [6]=>
  object(WP_Term)#15603 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(623)
    ["name"]=>
    string(15) "Fondation Anais"
    ["slug"]=>
    string(15) "fondation-anais"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(623)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(105)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [7]=>
  object(WP_Term)#15604 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(620)
    ["name"]=>
    string(8) "handicap"
    ["slug"]=>
    string(8) "handicap"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(620)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(116)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [8]=>
  object(WP_Term)#15605 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(776)
    ["name"]=>
    string(6) "projet"
    ["slug"]=>
    string(6) "projet"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(776)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(44)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [9]=>
  object(WP_Term)#15606 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1054)
    ["name"]=>
    string(19) "société inclusive"
    ["slug"]=>
    string(17) "societe-inclusive"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1054)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [10]=>
  object(WP_Term)#15564 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1060)
    ["name"]=>
    string(3) "vie"
    ["slug"]=>
    string(3) "vie"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1060)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_format:

array(0) {
}

Terms for Taxonomy language:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#15603 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2)
    ["name"]=>
    string(9) "Français"
    ["slug"]=>
    string(2) "fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "language"
    ["description"]=>
    string(68) "a:3:{s:6:"locale";s:5:"fr_FR";s:3:"rtl";i:0;s:9:"flag_code";s:0:"";}"
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(4895)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_translations:

array(0) {
}

APPV

14/10/2022

Le SAVS ANAIS de l’Orne participe depuis octobre 2021 aux côtés d’autres services de la Fondation ANAIS (SAVS ANAIS le Mans Nord, FHE ANAIS de Saint Ouen l’Aumône) à la formation certifiante «Assistant.e. aux projets et parcours de vie». Formation devant mener à la mise en place d’un nouveau métier et d’un nouveau dispositif au service de toute personne en situation du handicap et ce, sans le préalable d’une notification MDPH.

Ce nouveau métier a pour ambition de soutenir les personnes dans la réflexion, l’expression, la définition et la mise en œuvre de leurs projets et ce, quels que soient leurs natures et leur état d’avancement.

L’APPV ne se situe dans une approche éducative (l’APPV n’a pas pour but premier de développer les compétences et capacités de la personne), ni celle de la protection des personnes et encore moins celle de l’expertise. Il n’est pas non plus un coordinateur de parcours. En effet, le rôle principal dans ce dispositif, à savoir celui de Maitre d’ouvrage, appartient à la personne. Le professionnel APPV est quant à lui un assistant à la maitrise d’ouvrage et met en cela, à disposition de la personne ses compétences en terme de démarche projet. Il aide ainsi la personne à cheminer à chaque étape de son projet et l’encourage dans la recherche puis la mobilisation de ses ressources et de celles de son territoire. Le but étant que la personne puisse avoir connaissance de ses droits et des ressources existantes, issus du droit commun ou du droit spécialisé. Et ce en fonction du choix que la personne aura exprimée.

Ce nouveau métier s’appuie donc sur des principes fondateurs tels que l’autodétermination avec pour objectif de favoriser l’expression par la personne elle-même de son projet et de ses demandes, puis de sa prise de décisions éclairées. Le développement du pouvoir d’agir guide également l’APPV en ce sens, que c’est à la personne de réaliser par elle-même les démarches depuis le début de son projet jusqu’à sa concrétisation voire son abandon. L’APPV se situe donc aux cotés de la personne et n’est pas appelé à faire à la place de. Il peut par contre la soutenir en l’aidant à présenter ses demandes, à se repérer dans les démarches, à les coordonner, à trouver et utiliser les bons outils pour mener son projet, etc.

La formation certifiante est le fruit d’une collaboration entre Nexem et le CNAM de Paris. Le SAVS ANAIS de l’Orne a ainsi permis à l’une de ses professionnelles d’y participer à raison de 3 jours par mois et de réaliser un stage en immersion dans des structures APPV (cette formation a débuté en octobre 2021 et devrait aboutir cette année par la certification).

TÉMOIGNAGE D’ÉMILIE CORVE, éducatrice au SAVS ANAIS de L’Orne.

« La formation d’APPV a été riche et m’a demandé un investissement tant professionnel que personnel. Cette approche prend en compte la personne dans son entièreté, en tant que sujet de droit avec ces potentialités et ses singularités. Et dans un même temps, elle permet de soutenir les projets des personnes dans un cheminement vers un plus grand pouvoir d’agir. L’APPV permet aux personnes de faire des choix, en mesurant les risques et en les conscientisant. Mais aussi de soutenir les personnes dans l’expression de ces choix, aux différents acteurs qui co-portent le projet, au travers la création de supports adaptés. Dans ma pratique au sein du SAVS, je perçois davantage les potentialités de chaque personne et m’appuie dessus lors des échanges avec les partenaires. Je prends plus en compte les ressources du territoire et accompagne la personne à les découvrir pour qu’elle puisse les mobiliser, dans un travail vers l’accès à l’autonomie. Je tente avec elle de construire un possible, en fonction des projets, des leviers possibles et des freins identifiés. La formation d’APPV, m’a permis de mettre du sens sur mes propres actions. Mais aussi d’interroger les valeurs et les principes que je souhaite continuer de véhiculer dans ma pratique ainsi que dans la création d’un dispositif sur le département de l’ORNE. »

L'ÉTABLISSEMENT