Post Information:

object(WP_Post)#6217 (24) {
  ["ID"]=>
  int(21150)
  ["post_author"]=>
  string(1) "9"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2024-01-26 15:44:20"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2024-01-26 14:44:20"
  ["post_content"]=>
  string(14247) "

Annick MARCHAND : 47 ans de bons et loyaux services 

Cela devient rare. Annick MARCHAND, cadre administrative, a passé au total 47 ans au service de la maison de retraite de Sées, devenue EHPAD ANAIS en 1992 il y a 32 ans. C’est en juillet 1977, juste après l’obtention de son baccalauréat qu’elle intègre la structure. 

Celle qui a connu pas moins de 10 directions, ne devait rester au départ que le temps d’un CDD de remplacement en secrétariat. 

Nous avons eu le plaisir d’échanger avec cette femme pétillante, aujourd’hui mère de 2 enfants et grand-mère de 3 petits-enfants et de revenir sur son long parcours chez ANAIS. 

Annick, avez-vous eu une carrière avant ANAIS ? 

Non, pas du tout. Ça été ma première expérience et la seule. (Rires) 

Avez-vous suivi une formation particulière pour faire du secrétariat ? 

Oui, à cette époque il appelait ça formation “Secrétariat / Comptabilité”.

Comment vous êtes-vous retrouvée ici ? 

C’était le fruit du hasard. Je n’avais pas au départ l’idée de travailler dans le secteur médico-social. Je venais de terminer l’école et j’ai vu qu’il y avait un poste vacant pour les vacances d’été. J’ai postulé, j’ai été recrutée et au moment de terminer ma mission en septembre de la même année, la direction m’a proposée de renouveler mon contrat. Depuis, je ne suis plus partie et même après plusieurs années de service, je n’ai jamais eu l’envie de changer de structure. (Rires)

Qu’est ce qui a fait que vous êtes restée si longtemps ? 

J’ai un poste qui me permet d’être régulièrement en contact avec différents publics, résidents, familles, personnel. Ça bouge énormément et c’est ce qui m’a plu. Mes capacités d’adaptation m’ont permis de faire face aux différents changements techniques et d’équipes. 

Pouvez-vous nous en dire plus sur les évolutions que vous avez connu en termes de postes ? 

J’ai toujours été au secrétariat. Avec les membres de la direction, nous faisions à tour de rôle des astreintes, ce qui m’a valu le poste de cadre administratif, que j’occupe encore aujourd’hui. Par la suite j’ai bénéficié d’autres formations en interne afin d’évoluer sur mon poste. 

Comment réagissent vos collègues et les résidents à votre départ ? 

Ils s’interrogent. Ils me demandent tous : “pourquoi tu pars ?”. Je leur réponds en disant : “j’ai 66 ans il faudrait que je parte quand même” (Rires)

Quels sont vos projets pour la suite ? 

J’envisage de me remettre au sport, j’en faisais déjà un peu mais j’aimerais en faire davantage. Par exemple, je compte faire prochainement le Chemin de Compostelle. En avril/mai je ferai aussi le Mont-Saint-Michel à vélo.

J’aimerais aussi voyager. L’Egypte, j’y suis déjà allée mais je souhaiterais y retourner. 

Pourquoi pas également m’engager auprès d’associations. Rien n’est encore arrêté mais j’y pense. 

Et je profiterai de mes proches. 

Quel message aimeriez-vous passer à vos anciens collègues et aux plus récents ? 

J’ai aimé travailler avec vous et vous allez me manquer. Vous avez rendu ces années faciles grâce à une bonne entente et une bonne ambiance et je vous en remercie. 

Quel message aimeriez-vous adresser aux résidents et à leurs familles ? 

Merci pour ces moments sympathiques que nous avons partagés ensemble. 

Que diriez-vous à une personne qui aimerait rejoindre ANAIS ? 

Moi j’ai été satisfaite de faire toute ma carrière ici et je n’ai aucun regret. Je ne me serai pas vu faire autre chose ailleurs. 

Que voudriez-vous que l’on retienne de vous ? 

Je dirais, que je suis une personne serviable, dévouée. 

Quelque chose à rajouter ? 

Ma vie va continuer. (Rires). Au début je pense que ça va me manquer, j’ai quand même passé 47 ans au même endroit. 

Je repasserai peut-être de temps en temps et je prendrai aussi des nouvelles. 

Mercredi 24 janvier après-midi, l'émotion était grande à l'EHPAD ANAIS de Sées. Une petite cérémonie lui a été organisée pour lui rendre hommage. Mme BOUVIER, Présidente du Conseil de Surveillance, M. SORIA, Directeur Exécutif de la Fondation ANAIS, M. POTTIER, Directeur Régional Normandie, M. POTTIER, Directeur de l'EHPAD, d'anciens et actuels collègues, étaient réunis pour Annick, très appréciée par tous.

Ses collègues la décrive comme étant gourmande, à l'écoute et assidue. Christelle, sa collègue depuis 32 ans et aujourd'hui son amie, est triste qu'elle parte. "J'ai toujours pu compter sur elle. C'est une bosseuse, pleine d'humour et toujours souriante. Elle va me manquer".

Une page se tourne pour elle à la Fondation ANAIS mais, les souvenirs quant à eux restent. Nous la remercions pour sa fidélité et lui souhaitons de très longues et belles vacances !

" ["post_title"]=> string(51) "Annick MARCHAND : 47 ans de bons et loyaux services" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(49) "annick-marchand-47-ans-de-bons-et-loyaux-services" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2024-01-31 11:24:33" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2024-01-31 10:24:33" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(40) "https://www.fondation-anais.org/?p=21150" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }

Post Taxonomies:

array(5) {
  [0]=>
  string(8) "category"
  [1]=>
  string(8) "post_tag"
  [2]=>
  string(11) "post_format"
  [3]=>
  string(8) "language"
  [4]=>
  string(17) "post_translations"
}

Terms for Taxonomy category:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#6534 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(200)
    ["name"]=>
    string(15) "Fondation ANAIS"
    ["slug"]=>
    string(16) "fondation-anais2"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(200)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "category"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(311)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_tag:

array(17) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#6436 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3006)
    ["name"]=>
    string(6) "47 ans"
    ["slug"]=>
    string(6) "47-ans"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3006)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [1]=>
  object(WP_Term)#6439 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3004)
    ["name"]=>
    string(15) "Annick MARCHAND"
    ["slug"]=>
    string(15) "annick-marchand"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3004)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [2]=>
  object(WP_Term)#5842 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3008)
    ["name"]=>
    string(20) "cadre administrative"
    ["slug"]=>
    string(20) "cadre-administrative"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3008)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [3]=>
  object(WP_Term)#6435 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3016)
    ["name"]=>
    string(9) "carrière"
    ["slug"]=>
    string(8) "carriere"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3016)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [4]=>
  object(WP_Term)#6508 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1626)
    ["name"]=>
    string(3) "CDD"
    ["slug"]=>
    string(3) "cdd"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1626)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(5)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [5]=>
  object(WP_Term)#6507 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1402)
    ["name"]=>
    string(10) "collègues"
    ["slug"]=>
    string(9) "collegues"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1402)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(3)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [6]=>
  object(WP_Term)#6509 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3014)
    ["name"]=>
    string(10) "directions"
    ["slug"]=>
    string(10) "directions"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3014)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [7]=>
  object(WP_Term)#6476 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3010)
    ["name"]=>
    string(20) "EHPAD ANAIS de Sées"
    ["slug"]=>
    string(19) "ehpad-anais-de-sees"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3010)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(3)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [8]=>
  object(WP_Term)#6510 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3018)
    ["name"]=>
    string(10) "évolution"
    ["slug"]=>
    string(9) "evolution"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3018)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [9]=>
  object(WP_Term)#6511 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2977)
    ["name"]=>
    string(11) "expérience"
    ["slug"]=>
    string(13) "experience-fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2977)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(2)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [10]=>
  object(WP_Term)#6512 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(990)
    ["name"]=>
    string(8) "familles"
    ["slug"]=>
    string(8) "familles"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(990)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(10)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [11]=>
  object(WP_Term)#6513 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2869)
    ["name"]=>
    string(9) "formation"
    ["slug"]=>
    string(12) "formation-fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2869)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(3)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [12]=>
  object(WP_Term)#6514 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2737)
    ["name"]=>
    string(7) "projets"
    ["slug"]=>
    string(10) "projets-fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2737)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(2)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [13]=>
  object(WP_Term)#6515 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2663)
    ["name"]=>
    string(10) "résidents"
    ["slug"]=>
    string(12) "residents-fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2663)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(17)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [14]=>
  object(WP_Term)#6516 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3020)
    ["name"]=>
    string(8) "retraite"
    ["slug"]=>
    string(8) "retraite"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3020)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(2)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [15]=>
  object(WP_Term)#6517 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(1180)
    ["name"]=>
    string(12) "secrétariat"
    ["slug"]=>
    string(11) "secretariat"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(1180)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(3)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [16]=>
  object(WP_Term)#6814 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(3012)
    ["name"]=>
    string(9) "structure"
    ["slug"]=>
    string(9) "structure"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(3012)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "post_tag"
    ["description"]=>
    string(0) ""
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(1)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_format:

array(0) {
}

Terms for Taxonomy language:

array(1) {
  [0]=>
  object(WP_Term)#6514 (10) {
    ["term_id"]=>
    int(2)
    ["name"]=>
    string(9) "Français"
    ["slug"]=>
    string(2) "fr"
    ["term_group"]=>
    int(0)
    ["term_taxonomy_id"]=>
    int(2)
    ["taxonomy"]=>
    string(8) "language"
    ["description"]=>
    string(68) "a:3:{s:6:"locale";s:5:"fr_FR";s:3:"rtl";i:0;s:9:"flag_code";s:0:"";}"
    ["parent"]=>
    int(0)
    ["count"]=>
    int(5879)
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Terms for Taxonomy post_translations:

array(0) {
}

Annick MARCHAND : 47 ans de bons et loyaux services

24/01/2024

Annick MARCHAND : 47 ans de bons et loyaux services 

Cela devient rare. Annick MARCHAND, cadre administrative, a passé au total 47 ans au service de la maison de retraite de Sées, devenue EHPAD ANAIS en 1992 il y a 32 ans. C’est en juillet 1977, juste après l’obtention de son baccalauréat qu’elle intègre la structure. 

Celle qui a connu pas moins de 10 directions, ne devait rester au départ que le temps d’un CDD de remplacement en secrétariat. 

Nous avons eu le plaisir d’échanger avec cette femme pétillante, aujourd’hui mère de 2 enfants et grand-mère de 3 petits-enfants et de revenir sur son long parcours chez ANAIS. 

Annick, avez-vous eu une carrière avant ANAIS ? 

Non, pas du tout. Ça été ma première expérience et la seule. (Rires) 

Avez-vous suivi une formation particulière pour faire du secrétariat ? 

Oui, à cette époque il appelait ça formation “Secrétariat / Comptabilité”.

Comment vous êtes-vous retrouvée ici ? 

C’était le fruit du hasard. Je n’avais pas au départ l’idée de travailler dans le secteur médico-social. Je venais de terminer l’école et j’ai vu qu’il y avait un poste vacant pour les vacances d’été. J’ai postulé, j’ai été recrutée et au moment de terminer ma mission en septembre de la même année, la direction m’a proposée de renouveler mon contrat. Depuis, je ne suis plus partie et même après plusieurs années de service, je n’ai jamais eu l’envie de changer de structure. (Rires)

Qu’est ce qui a fait que vous êtes restée si longtemps ? 

J’ai un poste qui me permet d’être régulièrement en contact avec différents publics, résidents, familles, personnel. Ça bouge énormément et c’est ce qui m’a plu. Mes capacités d’adaptation m’ont permis de faire face aux différents changements techniques et d’équipes. 

Pouvez-vous nous en dire plus sur les évolutions que vous avez connu en termes de postes ? 

J’ai toujours été au secrétariat. Avec les membres de la direction, nous faisions à tour de rôle des astreintes, ce qui m’a valu le poste de cadre administratif, que j’occupe encore aujourd’hui. Par la suite j’ai bénéficié d’autres formations en interne afin d’évoluer sur mon poste. 

Comment réagissent vos collègues et les résidents à votre départ ? 

Ils s’interrogent. Ils me demandent tous : “pourquoi tu pars ?”. Je leur réponds en disant : “j’ai 66 ans il faudrait que je parte quand même” (Rires)

Quels sont vos projets pour la suite ? 

J’envisage de me remettre au sport, j’en faisais déjà un peu mais j’aimerais en faire davantage. Par exemple, je compte faire prochainement le Chemin de Compostelle. En avril/mai je ferai aussi le Mont-Saint-Michel à vélo.

J’aimerais aussi voyager. L’Egypte, j’y suis déjà allée mais je souhaiterais y retourner. 

Pourquoi pas également m’engager auprès d’associations. Rien n’est encore arrêté mais j’y pense. 

Et je profiterai de mes proches. 

Quel message aimeriez-vous passer à vos anciens collègues et aux plus récents ? 

J’ai aimé travailler avec vous et vous allez me manquer. Vous avez rendu ces années faciles grâce à une bonne entente et une bonne ambiance et je vous en remercie. 

Quel message aimeriez-vous adresser aux résidents et à leurs familles ? 

Merci pour ces moments sympathiques que nous avons partagés ensemble. 

Que diriez-vous à une personne qui aimerait rejoindre ANAIS ? 

Moi j’ai été satisfaite de faire toute ma carrière ici et je n’ai aucun regret. Je ne me serai pas vu faire autre chose ailleurs. 

Que voudriez-vous que l’on retienne de vous ? 

Je dirais, que je suis une personne serviable, dévouée. 

Quelque chose à rajouter ? 

Ma vie va continuer. (Rires). Au début je pense que ça va me manquer, j’ai quand même passé 47 ans au même endroit. 

Je repasserai peut-être de temps en temps et je prendrai aussi des nouvelles. 

Mercredi 24 janvier après-midi, l'émotion était grande à l'EHPAD ANAIS de Sées. Une petite cérémonie lui a été organisée pour lui rendre hommage. Mme BOUVIER, Présidente du Conseil de Surveillance, M. SORIA, Directeur Exécutif de la Fondation ANAIS, M. POTTIER, Directeur Régional Normandie, M. POTTIER, Directeur de l'EHPAD, d'anciens et actuels collègues, étaient réunis pour Annick, très appréciée par tous.

Ses collègues la décrive comme étant gourmande, à l'écoute et assidue. Christelle, sa collègue depuis 32 ans et aujourd'hui son amie, est triste qu'elle parte. "J'ai toujours pu compter sur elle. C'est une bosseuse, pleine d'humour et toujours souriante. Elle va me manquer".

Une page se tourne pour elle à la Fondation ANAIS mais, les souvenirs quant à eux restent. Nous la remercions pour sa fidélité et lui souhaitons de très longues et belles vacances !

L'ÉTABLISSEMENT